MusiquesPop - Rock & FolkSur ma platine…Vinyles

Forgetful Heart

Reprise d’un billet de mon ancien blog notes (25 octobre 2010)

 

Je vais citer un collègue de forum, Mr Oyster, dont la plume, meilleure que la mienne, va nous éclairer.

Mon dieu, Forgetful heart… Plus seul que nous tous, Dylan, léger comme un oiseau posé en pleine lumière, vient nous raconter notre histoire : celle de cœurs déchirés semant leurs cendres sur l’impassible fleuve. La voix est subitement douce, le silence l’acclame. Le crépuscule embrasse ses discrets tremblements et, ne me pincez pas, nous tremblons avec elle… Mr. Oyster*

*Mr. Oyster qui n’est malheureusement plus actif sur le forum Shelter From The Storm

Quand Bob Dylan a chanté ce Forgetful Heart au concert de Marseille, un frisson m’a parcouru l’échine. Cette chanson est de l’étoffe des grandes chansons de Dylan.

Forgetful heart
Lost your power of recall
Every little detail
You don’t remember at all
The times we knew
Who would remember better than you

Forgetful heart
We laughed and had a good time, you and I
It’s been so long
Now you’re content to let the days go by
When you were there
You were the answer to my prayer

Forgetful heart
We loved with all the love that life can give
What can I say
Without you it’s so hard to live
Can’t take much more
Why can’t we love like we did before

Forgetful heart
Like a walking shadow in my brain
All night long
I lay awake and listen to the sound of pain
The door has closed for ever more
If indeed there ever was a door

 

Bien sur il n’y est pas question de droits civiques, de maitres de guerre, de combat, de lendemain à bâtir. C’est juste une chanson sur l’amour, le passé, les regrets. Et c’est une belle chanson. La voix de Dylan y est rocailleuse et paradoxalement douce, nostalgique, remplie de regrets. Cette chanson pleure, elle pleure les âmes perdues. La mienne, les vôtres, on y passe tous !

Pour finir, une version de Forgetful Heart ! Une version enregistrée en public, en 2009. Ce n’est pas celle de Marseille, mais elle dégage autant d’émotion.

Laisser un commentaire