ClassiqueMusiquesPop - Rock & FolkRoots (Reggae - World et autres)Sur ma platine…Vinyles

La récolte du dimanche 4 février et un Beethoven tout rouge !

Une récolte en deux opus.

Encore deux vide-greniers ce dimanche matin. Je vais vite passer sur le second, juste une pile avec à peine 10 disques et sauf à vouloir des doublons d’albums de Jacques Higelin, rien de bien intéressant !
Sur le premier, les doigts totalement gelés au bout de cinq minutes. Ça ne facilite pas la fouille dans les bacs, un poil plus nombreux heureusement. J’ai même laissé dans un bac un album de Pink FloydAtom Heart Mother, tout simplement parce que je l’avais déjà aussi ! Et pourtant, je pourrais le prendre pour le revendre. Mais je n’arrive pas à faire ça ! Je suis trop bête ! Tant pis, il a fait le bonheur de quelqu’un d’autre (je l’ai vu dans les mains d’un chineur quelques minutes plus tard).

Bref, pour 1€ pièce deux albums pas très anciens. Pony Pony Run Run (leur premier album) de l’électro-pop française de bonne facture pour ce que j’en connais déjà (j’ai du entendre un titre ici ou là). Disque de 2009, en excellent état, presque neuf. Il y a fait même le coupon pour télécharger les titres au format mp3… déjà utilisé hélas ! Et puis un EP 12’ de Raggasonic, groupe reggae hip-hop français ! Je ne connais que de nom, on verra à l’écoute ! En tout cas l’album semble recherché par les amateurs, si j’en crois la fiche sur Discogs.

Petite réflexion amusante, 3 vide-greniers depuis ce début d’année 2018, et à chaque retour, seulement 2 disques dans la besace. Il ne faudrait pas que ça ce poursuivre au même rythme toute l’année ! Sinon, si j’en crois ma base de données, 1949 albums dans la collection, et pas loin de 300 à ranger et classer ! Mais on va attendre le déménagement, qui je le souhaite, arrivera vite ! Mais bon, pas encore de visibilité pour le moment !

Un Beethoven tout rouge.

Pourquoi rouge ? Tout simplement parce que, chose assez peu fréquente pour un album de musique classique, le vinyle est rouge ! D’autant que je ne suis pas arrivé à déterminer la date de parution de cet album (une édition limitée), sachant que l’enregistrement doit dater des années 1960, et que l’album, l’absence de code barre étant un marqueur, doit avoir été publié avant les années 80. 

L’album, lui, est en bon état, juste quelques petits craquements ici ou la, rien de gênant. Quant à la qualité de l’interprétation, même si je ne suis pas assez expert, elle est très plaisante. Ne possédant pas d’autres interprétations de ces œuvres, difficile de faire la comparaison. Peut-être un son qui manque d’ampleur, un peu raide parfois. Mais globalement, j’ai pris du plaisir à écouter cet album.

 

 

Laisser un commentaire