Le spleen d’après vide-greniers !

Publié le Publié dans Blues & Jazz, Chanson, Classique, Musiques, Pop - Rock & Folk, Vinyles

La récolte du jour (25 juin 2017) !

C’est marrant, toujours un peu de spleen après le retour de récolte ! Pas encore écouté les disques d’hier, et pourtant, j’ai hâte d’écouter le Bernard Lubat et son free jazz inventif. Et aujourd’hui, même constat. Une récolte sympathique, mais en même temps, à l’aune des derniers récoltes moins « spectaculaire » ! Et pourtant, il y a quand même des disques intéressants ! 2 vide-greniers seulement, alors qu’il y avait au moins 4 autres en plus, mais la flemme de repartir, et le budget du matin bien épuisé !

Ça commence par les deux premiers du haut, récolte rock (pour 5€). Il a fallu faire plusieurs fois le tour du vide-greniers. Arrivé vers 7h15, une bonne partie des exposants était toujours en train d’arriver et de s’installer. J’ai donc déambulé dans les allées plusieurs fois, en compagnie de Francis, un collègue chineur. Il a lui, trouvé un chouette album Blue Note. On y était sans doute au même moment, mais pas devant le même stand !

C’est au moins au troisième passage que j’ai pu voir deux bacs tout juste sortis de la voiture. Entre Hélène Martin (chanson à texte : Aragon, Pierre Seghers), les sonates de Beethoven par un bel interprète, du Jazz avec un groupe totalement inconnu « Les Pinces à Linge » (une réalisation locale Dieppoise) et Ferré qui interprète Baudelaire, la récolte est variée, et pas si mal (pour 12€). À 1€ le Laurie Anderson sur un autre stand, au milieu de 3 ou 4 disques de musette.

Second vide-greniers, pas loin (je ne vous ai pas dit, mais le premier était à moins d’1 km de la maison et le second à 3), encore du classique et du folk (pour 5€) !

Maintenant, reste à écouter tout ça, alors que je n’ai même pas fini d’écouter la moitié des dernières récoltes. Pause toujours ? Ou pas ?

5 réflexions au sujet de « Le spleen d’après vide-greniers ! »

  1. Les sonates de Beethoven par NAT, c’est archi-apprécié en France, beaucoup moins ailleurs, on se demande bien pourquoi 😉 Je me demande s’il n’y aurait pas un peu de chauvinisme la derrière : à mon sens, c’est bien comme version de complément pour une approche alternative, mais ce n’est pas aussi fabuleux que ce qu’on en dit ici. En Allemagne, il est quasiment inconnu, et dans les pays anglo-saxons, assez peu apprécié…
    Je les avais en 33T, parce que ce n’était pas cher. Ça a été très bien -et tardivement- remastérisé pour le Cd dans ce coffret : https://www.amazon.fr/Yves-NAT-ses-enregistrements-1930-1956/dp/B000BS6Y74/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1498983714&sr=8-2&keywords=yves+nat
    Les rééditions antérieures étaient assez moyennes, et, en 33T, ça doit rester assez difficile d’écoute à mes oreilles -beaucoup de souffle, peu d’aération, dynamique réduite-.

Laisser un commentaire