Blues & JazzChansonÉlectroMusiquesPop - Rock & FolkRoots (Reggae - World et autres)Vinyles

un weekend de foire aux disques

Aix en Provence et la petite foire aux disques

Rapidement, ce matin dimanche, pas eu le courage de faire 30 bornes (rien que pour l’aller) pour chiner au vide-greniers le plus proche. Ça sera pour une autre fois. Alors ce dimanche, comme hier, j’ai chiné dans les bacs de la petite foire aux disques ; 7 ou 8 stands pas plus, mais idéalement placée à la Rotonde d’Aix en Provence. Pour tout dire, samedi matin, 4 disques pour 10 euros sur le stand de Dino (Diablotin quand tu me liras, Dino est un immense connaisseurs des Rolling Stones, et à l’époque de son magasin Massilia Records à Marseille, il avait dans ses bacs des raretés Rolling Stonienne qui t’auraient fait saliver) ! Seul le disque de gauche, rangée du haut m’a couté plus cher (20 euros, sur un autre Stand. Mais j’ai pris ZON (aie, je sais j’ai fait ce jeu de mot pourrave, mais ce n’est pas moi qui a commencé, c’est Othall du Forum RaveUp qui a osé le faire en premier), un peu à cause de la pochette qui a attirée mon regards (cqfd) ! D’ailleurs sur le stand de Vince, il y a fait des disques qui faisaient vraiment envie, mais des prix réfrigérants. J’ai vu un OG UK de Nick Drake à 800 euros. J’ai acheté l’an dernier le rééditons 2017 à 10 euros à la Fnac et ça me va très bien. Sinon ZON, groupe Canadien de Rock Progressif que je vais donc découvrir).

Et puis ce matin, chez Dino toujours, 5 albums cette fois pour 10 euros, sauf le Areski/Fontaine arrivé hier dans ma boite aux lettre et acheté sur Priceminister (Rakuten pour les moins de 20 ans) pour 10 euros. Et pour faire comme une redondance, celui en haut à gauche, j’ai cru que Cédric Villani avait un disque. Mais il s’agit d’un certain Jean-Luc Barbier, saxophoniste de Jazz Suisse, donc je vais découvrir la musique.

C’est tout pour ce week-end, j’ai la semaine pour écouter !

2 réflexions au sujet de « un weekend de foire aux disques »

  1. Et pas même un album des Stones dans ta musette 😉 ! Tiens, à ce propos, dernièrement, j’ai acheté une rareté : « The Killer Festival : Altamont 1969 », dans un son relativement décent. Il existe en effet pas mal d’enregistrements de ce concert, tous plus aléatoires les uns que les autres en matière sonique, mais celui-ci est le meilleur que je connaisse.
    Les prix réfrigérants en période de forte chaleur, c’est presque tentant…

    1. Ben non, pas d’albums des Stones. Il y en avait sur les autres stands, mais rien que j’avais déjà. Et sur le stand de Dino, pas de Stones. Je crois qu’il se les garde pour lui.

N’hésitez pas à laisser un commentaire…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.