Une pause ? J’ai parlé d’une pause ?

Publié le Publié dans Blues & Jazz, Classique, Électro, Musiques, Sur ma platine…, Vinyles

Ben non !

Je crois bien que je traverse une période faste dans ma quête de vinyles. En gros, en 1 mois, j’ai chiné plus d’une cinquantaine d’albums ! Dont certains assez rares, et souvent très bons musicalement. Et donc, ce samedi matin encore, à Pertuis ! Du (presque) courant pour commencer et puis le coup de chance avec un sac que personne n’avait encore vu !
Et j’y ai même laissé des disques intéressants pour en faire profiter un collègue à qui j’ai signalé le sac ! J’avais déjà les disques qu’il a pu prendre, même si après coup, j’aurais bien fait mon sel d’un ou deux en plus. Mais bon, pas bien grave. Parce que j’ai sorti du sac 8 disques très intéressants et pour certains très cotés ! Et j’ai largement gagné ma matinée.

Je commence doucement :

Avec 4 albums glanés sur 4 stands différents. L’album de Bernard Dimey, poète et parolier réputé est quasiment neuf, il n’a sans doute jamais été écouté. Pas fréquent semble-t-il à dénicher. Et la tête de vieux bougon a emporté la décision d’achat. Puis le jazz de Grappelli, le folk traditionnel de Les Ménétriers et l’album de Bashung ont complété cette première partie du vide-greniers. Pour 7 euros.

Et j’ai frappé fort :

Pratiquement sur le dernier stand de l’avenue, un sac posé à l’arrière, contre des caisses remplies de livres, je me penche, aperçoit furtivement le nom d’un groupe qui fait de suite monter un peu d’excitation et me dire qu’il doit y avoir d’autres trucs sympathiques. Je demande si je peux déplacer le sac pour mieux regarder et fouiller, le monsieur me dit que oui, je lui demande à quel prix il fait les disque et sa réponse « vous me faite une proposition ? » ! OK ! Et je fouille. Et le premier sorti du sac c’est donc un double LP du Grateful Dead. Vous pouvez comprendre la petite poussée d’adrénaline précédente. Et j’ai sorti un Steve Lacy (Free Jazz), un Frank Zappa, un Crazy Horse (le groupe de Neil Young), un Jimi Hendrix, un Jack Elliott (qui a inspiré rien moins qu’un Bob Dylan et dont les frères Coen se sont également inspirés pour leur film Inside Llewyn Davis), de la musique contemporaine électronique avec Jean-Claude Eloy (musique ardue et disque qui côte une blinde) et un groupe (qui m’est) inconnu (il faut tenter et prendre des risques). Pour tout dire, j’ai même laissé 2 albums de Patti Smith (que j’avais déjà), 1 Janis Joplin (celui-là j’aurais du le prendre, la pochette était en meilleur état que l’exemplaire dans ma vinylethèque) et même 2 Bob Dylan (j’avais déjà et pochettes un peu fatiguées). Bref un beau beau sac, avec des pépites dedans ! Et tout ça pour le prix de… 10€ !!!! (Et 3 doubles LP dans le lot).

Faire une pause ? Alors que je suis en pleine série de chouettes trouvailles depuis un bon mois ? Bon, aujourd’hui, dimanche, une pause, oui ! Mais le week-end prochain, il va y avoir du sport.

Une réflexion au sujet de « Une pause ? J’ai parlé d’une pause ? »

Laisser un commentaire