Blues & JazzMusiquesPop - Rock & FolkSur ma platine…Vinyles

Une pile de CD et quelques vinyles

En deux étapes… Hier, petit vide-greniers de village, un seul stand avec des disques intéressants. Sauf que le vendeur en demande 5 euros, et que si on lui en prend 2, le troisième est offert. Et on papote, on parle de choses et d’autres et surtout de musique. Au final, j’aurais les deux disques ci-dessous pour 5 euros. Mais j’ai un regret. Dans le bac il y avait 3 albums de Bob Dylan, et un collègue chineur m’en informe en me disant tiens celui-là je ne le connais pas ! Et moi de dire, je l’ai celui-là ! Et c’est en rentrant chez moi que je me suis rendu compte que en fait, non, je ne l’avais pas !!!! Bref, je rumine ma déception. Sobrement appelé Dylan, il est composé de titres inédits des sessions de Self Portrait et New Morning. Il est sorti contre la volonté de Bob Dylan qui devait encore un disque à Columbia qu’il venait de quitter ! Dylan dira d’ailleurs de cet album qu’il a pris une passoire, jeté dedans les chansons, et mis sur le disque ce qu’il y avait au fond de l’évier ! Bref, sans doute pas le meilleur album mais quelques pépites y figurent cependant ! Et puis merde, ce Dylan, il me le fallait ! Trop Tard. Mais bien content quand même du Willie Dixon/Memphis Slim : https://www.discogs.com/Memphis-Slim-And-Willie-Dixon-Memphis-Slim-And-Willie-Dixon/release/6787214. Le Gordon Lightfoot semble moins rare, mais quand on regarde les prix sur internet, les frais d’envoi des USA (pressage US pour mon exemplaire) font grimper le prix à plus de 20/30 euros. Délirant : https://www.discogs.com/fr/sell/release/7778302?ev=rb !

Et ce matin donc, gros vide-greniers, pas loin de 200 exposants dans un cadre sympa, mais un dédale de stands dans tous les sens. De quoi se perdre. J’ai tourné et viré pendant 2 bonnes heures, cherchant les maigres cartons ou bacs de vinyles, croisant des collègues chineurs, l’un d’entre eux, présent depuis 6h30 du matin n’avait dans son pochon qu’un seul vinyle de Tom Jones, pas franchement au meilleur de sa forme musicale. J’ai même croisé Mathieu, qui possède un chouette magasin de disques d’occasions à Marseille – Tangerine – bredouille lui aussi ! Bref, j’ai fini par me rabattre sur les CD – 14 dans mon sac à dos pour 8 euros, et pour une bonne cause. le stand était tenu par une association qui amène des vaccins en Casamance (Sénégal) – genre 2€ un vaccin contre le tétanos. Du jazz, du Rock, un beau Muddy Waters, des heures d’écoute. Et je m’en prends le chemin du retour pour voir du coin de l’œil un bac qui avait échappé à mon regard d’aigle lors de mes 3 ou 4 tours de labyrinthe ! Et c’était presque à la sortie. Et content du Hubert Félix Thiéfaine, pas un de ses plus courant à trouver : https://www.discogs.com/HF-Thiéfaine-Chroniques-Bluesymentales/release/866289 et le Dave Brubeck en pressage mon Anglais : https://www.discogs.com/The-Dave-Brubeck-Quartet-Jazz-Impressions-Of-New-York/release/5350599. 1€ pièce.

6 réflexions au sujet de « Une pile de CD et quelques vinyles »

    1. Et j’ai quand même acheté 78 CD en vide-greniers ou ressourcerie depuis le début de l’année. Et il m’arrive – en attendant le vinyle qui est en pré-commande d’écouter sur l’ordinateur aussi ! Jacques Thollot, Quand le son devient aigu, jeter la girafe à la mer.

      Mais de là à « entrer dans la modernité », pas encore, pas encore !

  1. J’y étais entre 7h40 et 9h30 (c’est à 10 mns de la maison)
    Errol Garner / Joan Baez / Vangelis et
    j’avais déjà Pink Floyd « Dark side… » en très bon état et une compil blues idem (Memphis slim-T-Bone Walker-JL Hooker..;etc tout ça à 1€

    1. On y était donc presque en même temps. C’est vrai que ce n’est pas si loin de chez toi ! La compilation blues doit être sympathique. De mon coté, je suis plutôt content du Thiéfaine, pas vraiment courant par rapport avec ceux qu’on voit plus régulièrement.

  2. Nous avons sans doute du nous croiser dimanche matin à Ventabren, mais il y avait tellement de monde, et quelle panique avec des exposants dans tous les coins.
    Bref, effectivement, il n’y avait pas une profusion de vinyles en pourcentage du nombre important de vendeurs.
    Je suis quand même revenu avec 5 albums dont 2 que j’avais déjà mais qui me paraissaient en meilleur état, et tous à 1€, il n’y avait pas à hésiter.
    Rien de bien exceptionnel, mais le plaisir d’avoir déambulé un bon moment dans cet endroit agréable, avec du beau temps.

N’hésitez pas à laisser un commentaire…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.