Jean-Cohen Solal – Flutes libres

Une pochette kitch, pour tout dire quasiment une « mochette », et il n’en fallait pas plus pour aiguiser ma curiosité. Mais c’est surtout le nom qui m’a quelque peu titillé et puis les instruments des accompagnateurs : Sitar Indien et Tablas. Bien sur le mélange avec des flutes risquait d’être du genre folklorique moisi ! Sans compte en très gros, le « Musiques et instruments insolites » ! De quoi craindre le pire. Et les notes de pochette à l’intérieur du gatefold n’étant pas plus éclairante, c’est un poil dubitatif que j’ai pris le disque. 1€, pas un gros risque, sauf celui de rejoindre les drouilles dans la caisse à drouilles… Je rentre de la ressourcerie, je consulte Discogs et https://www.discogs.com/fr/Jean-Cohen-Solal-Flutes-Libres/release/1645184 Mais j’en parle très rapidement ici :

Une vraie « mochette » !

Les recherches rapides, avant de poser l’album sur la platine me renseignent sur un artiste hors normes. Et l’article de Libération achève de me convaincre que ce n’est pas du folklore ringard ! Et puis enfin l’écoute. Un coup de cœur, qui va rejoindre sur le fil mon TOP 10 de 2018. L’année se termine bien.

4 commentaires sur “Jean-Cohen Solal – Flutes libres

    1. J’ai vu après avoir déniché l’album Flûtes Libres que Souffle Continu avait en effet réédité les deux albums de Solal.

    1. Quand j’ai commencé à chiner en 2008 je ne l’aurais sans doute pas ramassé non plus. La curiosité s’aiguise avec l’ancienneté du chineur. Je me dis que j’ai dû laisser pas mal de perles au début.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :