Not on Label, Burger pirate !

Pas si difficile : « steak » (si on peut dire) végétarien à poêler avec un filet d’huile d’olive, pain pour burger (bon, pas fait maison, n’exagérons pas), un peu de coulis de tomate, tranche de gruyère (du vrai autant que possible, normalement) une, gourmand, deux 😛 , deux ou trois tomates cerises tranchées en deux, petites lamelles de poivron (la couleur du poivron importe peu), une tranche d’oignon (mais pas obligatoire), un tour de moulin à poivre. On monte l’édifice, l’ordre n’est pas très important, mais quand même le « steak » en premier et le reste des ingrédients ! Et puis un petit coup de micro onde entre 45 secondes et une minute. Pas de frites pour accompagner, c’est assez riche comme ça !

2 commentaires sur “Not on Label, Burger pirate !

  1. Ce qu’il y a de rigolo avec le hamburger fait maison, c’est qu’il y a à peu près autant de recettes que de cuisiniers 😉
    Chez moi, pas de gruyère mais du cheddar que je fais fondre en casserole en y incorporant des oignons revenus, pas de poivrons mais des tranches de gros cornichons et je rajoute à la fin, au moment du montage, quelques grandes feuilles de salade -laquelle doit être mise en dernier pour ne pas cuire-; et, surtout, pas de passage au micro-onde… La qualité des bons est quand même importante, c’est un élément essentiel du hamburger.
    Bon appétit !

    1. Improvisation totale avec le contenu du frigo ! Pour le micro onde, je sais, ce n’est pas l’idéal, mais improvisation donc ! Les prochains seront plus « élaborés » ! Mais c’était bien bon déjà ! Copieux mais bon !

Répondre à Sardequin Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :