Batelages – etron fou le loublan

Une pochette singulière, un nom de groupe plutôt iconoclaste, une musique entre rock presque progressif et free-jazz, etron fou le loublan ne laisse pas indifférent. Il y a eu une scène du rock en France totalement underground, expérimentale et etron fou le loublan en a été sans doute une des groupes important. Leur musique, entre punk rock, free-jazz, cabaret et satire est totalement réjouissante, totalement barrée. Batelages est leur premier album. Toute l’esprit de leur musique est bien résumé dans l’extrait ci-dessous, ça commence de manière presque classique, belle intro presque mielleuse et puis ça part en couille, ça dérape dans l’esprit punk, dans le free-jazz. Et en même temps, ça reste accessible, même si on peut considérer leur musique comme avant-gardiste. Tiens, pour les connaisseurs, un certain Fred Frith (Art Bears) a collaboré avec etron fou le loublan sur d’autres albums à suivre du groupe.
J’ai « chiné » cet album chez mon disquaire. Bien sur ce n’est que la réédition 2013 sur le label Replica, l’original étant raisonnablement cher. Quand je dis chiné, c’est que je vais toujours chez mon disquaire sans aucune idée de ce que je vais acheter, et c’est la fouille des bacs qui donne le ton, et la pochette, et le nom de groupe ou de l’artiste. Et ce chat, sur ce vélo, bingo, il me le fallait. J’ai quand même hésité avec une autre album du groupe, et puis avec deux autres albums. mais je suis certain qu’ils seront encore dans les bacs lors de ma prochaine visite (ou pas) !

Une pochette, un extrait de l’album qui commence doucement, presque classique et puis, ça dérape !

N’hésitez pas à laisser un commentaire…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :