ChansonPop - Rock & Folk

[Chronique rapide] La Vie Apprivoisée de Bertrand Betsch

La Vie Apprivoisée de Bertrand Betsch vient de tourner sur la platine CD pour la quatrième ou la cinquième fois. Et autant le dire de suite, plus il passe, plus il s’imprègne dans mes oreilles et dans mon esprit. Que dire, si ce n’est que toutes les chansons trouvent écho. Que s’il y en a de plus fortes, il n’y en a pas de faibles. La Beauté du Monde, Qui Je Fus, Les Hommes Douleurs, Du Vent Dans Tes Mollets sont sans doute au moment de cette écoute les plus impressionnantes, par leurs textes, et par leurs sons ! Mais les autres vont de toute manière trouver leur chemin définitif dans mon esprit.

Qui Je Fus – Bertrand Betsch

Quelque part, je suis plutôt content d’avoir, modestement participé au « financement » de cet album.

2 réflexions au sujet de « [Chronique rapide] La Vie Apprivoisée de Bertrand Betsch »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.