MusiquesSur ma platine…

Du classique rock, de l’anecdotique et du bizarre.

récolte 11 avril 2015

 

Le beau temps était de la partie, alors 3 vide-greniers ce matin. Et comme le dit le titre de mon article, du classique rock, de l’anecdotique et du bizarre (et pour 19€ en tout).

On va commencer par l’anecdotique, le disque en bas à droite de la petite mosaïque, un album de musique classique, d’orgue, par un certain André Pagenel. Le côté amusant, c’est que le disque est totalement neuf, encore sous sa cellophane. Dommage que ça ne soit pas un original des Beatles, j’aurais pu faire fortune :-). Alors, juste pour l’improbable d’un disque comme ça, au milieu d’un carton de drouilles et pour 1 petit euro, j’ai pris le risque. Mais en même temps, vais-je l’ouvrir ce disque ? Hein ? Petit sondage à mes lecteurs, j’ouvre ou pas ?

Pour la suite des disques, des groupes assez classiques, avec le Marley et sur l’album, le tube Is this love, le Paul MacCartney, comme un air de post Beatles, un joli disque, et le Waterboys, très bon, le Rory Gallagher qui est une tuerie…

Les trucs bizarres, ce sont les deux premiers albums de la mosaïque, musique concrète et musique expérimentale. Pour tout vous dire, ce n’est pas du tout cuit dans les oreilles. Pour le moment, j’ai écouté une seule face, de ‘l’album Musique Concrète. C’est hors norme, et pourtant ça date de 1960, Groupe de Recherches Musicales du Service de la recherche de ‘lORTF, dirigé par Pierre Schaeffer. On peut y entendre du Xenakis, Henri Sauguet, Luc Ferrari, et d’autres bidouilleurs de la musique concrète, expérimentale, barrée, bizarre…

Je vais vous avouer une chose, j’aime assez. C’est assez étrange pour moi. Ça doit être mon côté décalé…

Je ne vous promets rien, mais je vais tenter d’ici la fin de la semaine de vous en infliger l’écoute d’au moins un extrait…

Pour le reste des albums, pas encore eu le temps de tout écouter, ça se fera au fil des jours, avant d’autres disques, avec de toute manière une pile qui va de toute manière s’allonger au fur et à mesure de mes chines dominicales.

Ce fut un bon dimanche… Il compense des semaines pénibles et décevantes professionnellement. Et le 16 mai, je prendrais un nouveau départ ! Je vais vous dire, en ce moment, je déteste les lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi…

Vivement dimanche prochain.

 

 

2 réflexions au sujet de « Du classique rock, de l’anecdotique et du bizarre. »

N’hésitez pas à laisser un commentaire…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.