En repassant au vide-greniers

Il avait échappé à la fouille dans les bacs de l’ami Francis ce matin, ce n’est qu’en repartant de son stand que je l’ai vu ! Mais n’ayant plus un kopeck en poche, j’ai demandé au taulier de me le mettre sous le coude. Et donc, un passage presque éclair tout à l’heure pour ajouter cet bel album des Beach Boys à la récolte de ce matin.

%d blogueurs aiment cette page :