Blues & JazzChansonPop - Rock & FolkRoots (Reggae - World et autres)Sur ma platine…Vinyles

Fabriqué en Normandie…

Derrière ce titre énigmatique se cache la trouvaille du jour et peut-être de l’année pour moi ! Mais l’image de la page d’accueil a pu aussi mettre la puce à l’oreille des connaisseurs.

C’est dimanche, jour de vide-greniers ! J’avais prévu deux spots sur ma liste, mais je me suis contenté du premier. Et le troisième bac fouillé (les deux premiers n’ayant vu défiler que des daubes) aurait pu totalement me suffire. J’en ai même terminé le vide-greniers en mode touriste. Donc, je vous raconte…
Un gros vide-greniers, à Rognes, dans un parc ombragé. Beaucoup de stands, un véritable dédale, je me suis presque perdu parfois refaisant le même parcours deux ou trois fois de suite. Beaucoup de disques surtout, je crois que j’ai vu plus de disques en 1 fois que depuis le début de l’année – en vide-greniers bien sur. Et tous les prix. j’ai même revu le même bac du même vendeur avec son double bleu des Beatles à 50 €. Je n’ai même pas daigné me pencher pour le fouiller. Tous les prix, de 1 € à 10 €. 10 euros le disque dans deux bacs de classiques du Rock, des bons disques surement. Mais il m’aurait fallu patienter derrière une charmante demoiselle, pendue à son téléphone en train de dire à quelqu’un au bout du fil, à chaque disque, c’est tel album, tel album ! Bref, trois plombes plus tard, on risquait d’être encore en train d’attendre ! Mais de toute manière, j’avais déjà dans ma besace ma trouvaille ! Bon, je ne vous fait pas languir plus avant.

Photo !!

Pour l’ensemble 12 € ! La rangée du haut, un petit Nougaro, double album en public, le Manu Dibango, et sa belle pochette et son Jazz Funk, et puis surtout, surtout, le Camembert Électrique de Gong, en pressage original de 1971 chez BYG, album culte et mythique, space rock, rock psychédélique et expérimental. Et pour 3 € pièce. J’avoue, mon cœur s’est emballé, j’ai fait une danse de la joie intérieure, il ne faut jamais, au grand jamais, montrer aux vendeurs (et vendeuse dans ce cas précis) qu’on vient de sortir une pépite du bac de disques. https://www.discogs.com/fr/Gong-Camembert-Electrique/release/1235821
Je vais vous dire quelque chose. Cet album est dans une Wishlist « fantasmée » depuis 2008 quand j’ai commencer à chiner les disques vinyle. Vu souvent en convention à des tarifs à la hauteur du « culte », et plus d’une fois manqué l’acheter en réédition à des tarifs bien plus élevés. La patience est une vertu…

Pour les trois derniers, rangée du bas, 1 € pièce, Jean-Luc Ponty valeur sure, Au Bonheur des Dames classique et une sympathique compilation Jazz.
Et bien sur dans le courant de la semaine, une petite chronique pour vous parler de se produit de terroir normand !

5 réflexions au sujet de « Fabriqué en Normandie… »

  1. Bravo pour ces belles trouvailles, c’est le plaisir des vides-greniers. Coïncidence pour le camembert, j’étais en Normandie ces quelques jours, dans ce pays, les vides-greniers sont appelés des « Foire à tout », j’en ai même fait un, mais rien de rien!

    Bonne semaine

    1. Je crois bien que le Gong est la première vraie pépite déniché en vide-greniers depuis le début de l’année. Ça motive pour la suite ! Mais j’ai eu un peu de chance, pour une fois, je crois que mes principaux concurrents sont arrivés après moi.

    1. Laide ? Non, il y a bien pire ! Mais identifiable entre mille, elle m’a sauté aux yeux de suite ! Et puis reflet d’une époque, d’une culture hippie, d’un style de vie ! Donc, non, tout sauf « laide » !

N’hésitez pas à laisser un commentaire…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.