Le Disquaire Day du 16 avril 2016.

Tous les ans, c’est le même rituel, les disquaires indépendants (les vrais) vont proposer aux amateurs de musiques et de vinyles des inédits, des rééditions spéciales – uniquement pour cet événement, le Disquaire Day. C’est sympa, ça fait parler de musique, il y a des styles très différents et surtout, pour la plupart, c’est rare, ça ne passe quasiment jamais à la radio et sur les robinets d’eau tiède musicaux. Mais, il y a un mais !

  • Il faut trouver le disquaire indépendant qui participe. Quand on habite dans une grande ville, en principe, pas de soucis. Sauf que, par exemple, à Aix en Provence, rien, que dalle, peau de zob ! Si je veux espérer dénicher quelque chose, c’est à Marseille, ou alors, paradoxe, à Vitrolles – je découvre d’ailleurs qu’il y a un disquaire la-bas – l’occasion d’aller y faire un tour ?
  • C’est souvent cher, voire très cher. Et le pire, c’est qu’il y a comme une sorte de spéculation sur ces galettes, qui se retrouvent, aussitôt achetées par certains «indélicats», en vente sur le net à des prix délirants pour certains artistes.
  • Toutes les rééditions et éditions spéciales n’y sont pas. Il faut avouer que ça peut faire beaucoup et cher pour certains disquaires. La dernière fois que j’ai pu aller à Aix en Provence (il y a bien 2 ans), c’était à la librairie disquaire Harmonia Mundi, pour y voir trois 45T et deux ou trois 33T, la responsable du rayon disque n’ayant pas eu envie de se casser la tête. Et cette année, c’est très clair, pas de Disquaire Day à Aix.
  • J’ai parcouru la liste des vinyles proposés. Je dois avouer que je n’ai pas vraiment le coup de foudre pour un album. Il y a bien un EP de Bob Dylan, mais c’est encore un album de reprises de Sinatra, dans la même veine que l’album dont je cause ici, peut-être le live au Bataclan de Johnny Thunders, et puis le coffret des Doors, et peut-être le Jay Reatard. Bref, peu de choses qui me donnent envie de me précipiter.
  • Si je fais la liste des albums que j’ai pu acheter lors de cet événement les années passées, il n’y a pas grand chose en fait. Un EP d’Ali Farka Touré, bluesman Malien, Soul Kitchen 45T de The Doors, un 45T (rose) du Pink Floyd, avec le titre See Emily Play sur la face A, et un 45T de Bob Dylan. C’est tout, pas grand chose de marquant en fait.

Johnny Thunders, Live At The Bataclan

  • Bref, comme vous pouvez le constater, tout sympathique que soit cette initiative, je crois que je préfère encore aller chine en vide-greniers. J’irai quand même faire un tour à Vitrolles, par curiosité.

4 commentaires sur “Le Disquaire Day du 16 avril 2016.

  1. Je ne cherche pas de neuve, ou alors je m’orienterais vers un truc genre Pro-Ject, pas horriblement cher et d’assez bonne qualité et facile à régler, vu que c’est très basique… Sinon, en occas’, rien vu de folichon à prix convenable, mais je n’ai pas fait le tour des antiquailleries… Mais un bon truc à bricoler, ça, ça me dirait bien, genre une antique platine à galet à retaper, par exemple. De toute manière, je n’ai plus aucun 33T 😀 !

    1. Pour la project, j’ai cru comprendre d’après une connaissance que si c’est une très bonne platine, c’est un peu délicat pour écouter des 45T 🙂 ! Il n’y a pas de bouton poussoir, il faut enlever le plateau pour mettre la position 45T. Sinon, Eleison a sorti une assez jolie platine un peu moins cher que la Project (à voir sur Son & Vidéo).
      Après, quand on n’a pas de vinyles, c’est vrai que ça limite l’usage ;-). Mais moi quand j’ai acheté la mienne, c’était juste pour écouter les 72 LP qui restaient dans un carton à la maison. Juste pour ça. Résultat, j’en ai plus de 1500 maintenant, c’est quand même bizarre ! :-p

  2. Si j’ai un peu de temps, j’irai faire un petit tour demain. L’an dernier, c’était très décevant, en effet ! Et je lorgne sur l’achat éventuel d’une platine 33T correcte et pas chère, ce qui relève de la gageure quand on fouille un peu les occasions sur la toile : certains prix frôlent l’indécence…

    1. C’est l’effet de mode, la mode vintage, et bien sur, tous les vendeurs sont persuadés avoir la Platine Vintage exceptionnelle à vendre. C’est souvent moins cher dans les cash converter ou autres troc de l’ile. Mais c’est comme tout, avec l’occasion, on peut parfois mal tomber. J’avais payé ma première platine (la BST) 45€ et c’était vraiment un bon plan. Et 8€ pour la Dual aussi, mais avec les petits soucis qui vont avec. Ensuite sur le net, on trouve des platines neuves, mais à moins de 100€, pas certain de la qualité.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :