Le point G (musical)

Le doiGt a donc décidé avec :

  • GANAFOUL – Saturday Night
  • GRATEFUL DEAD – American Beauty

Bon, je suis certain que le nom Grateful Dead vous parle. En revanche, moins certain pour Ganafoul
Petit historique rapide ; (1974) Ganafoul est un groupe de boogie/blues/rock/un poil hard rock, français, banlieue Lyonnaise. D’ailleurs, Ganafoul, c’est de l’argot local et ça doit signifier « Comme un fou ». L’album Saturday Night est leur premier album, tout en anglais. Et une vraie belle énergie ce dégage de ce premier album. Boogie à la ZZ TOP pour le premier titre, guitares en avant, 9 titres « seulement », enregistré en à peine 10 jours, et ça rend un album brut, énergique, urgent et vraiment efficace, même si pas révolutionnaire. Bref, le rock n roll français des années 70/80 avait quand même du coffre. Je crois que l’aventure de Ganafoul s’est hélas terminée au milieu des années 80, parce que décidément, la France et ses groupes de Rock, c’est quand même pas vraiment ça ! Dommage. 5 albums, et puis rideau. Et dans ma discothèque, Saturday Night et Full Speed Ahead (le deuxième album, encore plus brut).

Et Grateful Dead – American Beauty alors ? Le sixième album du groupe. Loin des délires psychédéliques des premiers albums, lumineux, un groupe au sommet de son art et de sa technique, American Beauty est un chef-d’œuvre. Et pis c’est tout !

Ganafoul et Grateful Dead, pochettes albums

J’ai pu dénicher un extrait sur le Web de l’album de Ganafoul, mais la qualité n’est pas géniale. C’est déjà ça ! Bonne écoute.

 

4 commentaires sur “Le point G (musical)

  1. Histoire d’enfants… Hier, dans la voiture, Charlotte, 10 ans, apprentie-chanteuse lyrique -si si-, en entendant Jokerman de Bob Dylan -un titre que j’aime beaucoup-, m’a dit : « Il chante très mal ce monsieur, on se demande pourquoi il veut tellement chanter : il faudrait l’envoyer au conservatoire, mais il est sûrement trop vieux ? Mais on lui parviendrait à ne pas chanter dans le nez ! »
    La vérité sort -parfois- de la bouche des enfants 🙂 !

  2. Excellent titre pour cette brève, prolongé d’un sous-titre réalisé avec beaucoup de doigté 😀 !
    Ganafoul, j’en eus un 33T, dont je n’ai pas gardé un souvenir impérissable -je n’ai plus rien du groupe à cette heure,et je l’avais même oublié…-. A la même époque, je préférais quand même Abrial Stratageme Group, beaucoup plus drôle ! Ça non plus, ça n’a jamais été réédité en CD, et c’est bien dommage…

    1. Le titre est venu très spontanément, je ne sais pas pourquoi 😉

      J’aime bien Ganafoul, c’est efficace, sans prétention. Ça vide bien la tête, et c’est tout ce que je demande certains jours. Et en plus j’ai même réussi à faire se lever mon fils de sa grasse matinée à l’époque de l’achat des deux albums. Il devait être pas loin de 11h, et j’ai mis le disque un peu fort. Et Robin est arrivé dans le salon, pas vraiment bien alerte, amis en disant : « C’est quoi ce groupe, c’est vachement bien » 🙂

      Sinon, marrant que tu fasse allusion à Abrial Stratagème Group, j’ai vu le vinyle (https://www.discogs.com/Abrial-Stratagème-Group-Mannderly/release/2488145) hier chez un disquaire de Marseille. Mais à 20 €, c’était quand même trop cher. Je me suis contenté d’un album de The Saints à 14€ chez un autre disquaire de la même rue !

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :