Livres

(re)Lecture – Titan de John Varley

Sur la table de chevet.

photo Livre SF, John Varley - Titan en Présence du futur

Pour tout dire, ça fait un moment que je n’ai pas ouvert un bouquin. Et pour être encore plus honnête, ça fait un bail que je n’ai pas acheté de nouveaux livres et mis les pieds dans une librairie. Manque d’envie, un gros manque d’envie. Le dernier livre que j’ai ouvert, lu, fini et reposé c’était le deuxième volume de la nouvelle traduction du Seigneur des Anneaux de Tolkien. Chouette relecture, et une traduction toujours aussi plaisante, même si l’effet de surprise et de redécouverte s’était un peu émoussé.

John Varley – Titan (La Trilogie De Gaïa) :

L’histoire : Une roue géante orbitant au large de Saturne est découverte par l’équipage du vaisseau spatial américain Le Seigneur des Anneaux (amusant non, et ce n’est pas le seul clin d’œil, ce vaisseau étant une copie conforme de celui de 2001 L’Odyssée de l’Espace). Son caractère artificiel ne fait aucun doute… Pourtant, création ou créature extraterrestre, la chose phagocyte le vaisseau et ses astronautes…
À l’intérieur de ce monde creux et hors norme, l’équipage du Seigneur des Anneaux va vivre une odyssée au milieu d’anges, de centaures bavards, de baleines-zeppelins et de vers de sable (comme dans Dune). Et puis ils vont découvrir Gaïa, la divinité créatrice de cet univers.

Alors, si la trilogie commence comme un roman d’Arthur C Clarke — la référence à Rendez-vous avec Rama est évidente, tout comme à L’Anneau Monde de Larry Niven), elle dérive très vite vers des aventures totalement folles dans un monde complètement dément.

C’est ce dont je peux me souvenir du sujet de la trilogie. Je sais que j’avais passé un excellent moment à lire cette histoire assez bizarre, pleine d’humour et de références à la littérature SF et Fantasy. Bon, j’avoue aussi que 3 livres, c’était sans doute un peu trop long sur la fin. Mais j’ai quand même envie de tout relire (d’essayer).

Une réflexion au sujet de « (re)Lecture – Titan de John Varley »

N’hésitez pas à laisser un commentaire…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.