Blues & JazzMusiquesSur ma platine…VidéoVinyles

Retour de foire… aux disques

J’ai quand même fait 3 vide-greniers ce matin avant d’arriver à Salon de Provence vers les 10h pour la foire (annuelle) aux disques.

  • Premier vide-greniers à quelques encablures de la maison, pas un seul disques.
  • Second vide-greniers, le mensuel du Parking Géant Casino d’Aix en Provence, quelques bacs de disques, j’ai tout fouillé, un peu au pas de course. Quelques albums qui auraient pu m’intéresser il y a 10 ans, mais plus maintenant, soit parce qu’ils sont déjà dans ma vinylethèque, soit pare que mes goûts et mes envies me poussent vers d’autres sons. Et puis le bac du gars qui pense avoir des « collectors » ! Le Saturday Night Fever des Bee Gees dans un état proche de la décrépitude à 10 euros, on peut imaginer le reste des prix dans le bac. J’ai passé mon chemin ! Pour la petite info, mettre plus de 2€ dans cet album q’ion trouve partout, c’est déjà trop.
  • Dernier vide-greniers, rien, peau de zob, pas un disque.

Retour de la foire aux disques avec seulement 3 disques. La convention de Salon de Provence, tous les ans à la même date est une chouette convention, souvent les mêmes vendeurs, mais comme ils sont généralement très sympas, ça donne une bonne ambiance. Après, c’est comme dans toues les conventions, les prix vont du simple au quadruple et encore plus parfois. Et comme cette année, mon budget est encore plus serré que d’habitude, il m’a fallu composer encore plus ! Bref, 3 disques, 5, 7 et 10 euros pour le Henri Texier.

  • Duke Ellington/Johnny Hodges
  • John Surman/Jack DeJohnette
  • Henri Texier Quartet

Pour tout dire, je pense que mes sorties de chasse aux vinyles vont s’espacer un peu, la tête n’y ait plus, l’esprit préoccupé par des soucis plus immédiats. J’y reviendrai sans doute dans un petit billet défouloir bientôt.

4 réflexions au sujet de « Retour de foire… aux disques »

  1. Je suis passé au Géant dimanche matin vers 8h, effectivement je me suis arrêté à l’hurluberlu qui vendait n’importe quoi à 10€.
    Je lui ai dit, ok vous plaisantez là, sérieusement, le vrai prix c’est quoi? 1, 2 ou 3€ ? et il m’a dit non, non c’est 10….
    je suis parti sans rien regarder de plus après avoir jeté un oeil sur ses machins invendables.

    J’ai pris quelques trucs à un gars sympa qui avait un bac à 1 ou 2€ mais vraiment rien d’exceptionnel, juste pour pas rentrer sans rien.

    autrement samedi soir, concert de jazz exceptionnel au Moulin à Jazz, c’était un vrai régal, ils vendaient leur CD mais pas de vinyle dommage….
    http://www.gaelhorellou.com/projet/gael-horellou-ari-hoenig-quartet/

    Bonne semaine

    1. C’est clair qu’il a du repartir avec son bac bien plein ! Il n’y avait rien de bien exceptionnel pour justifier ce tarif !Enfin bref, c’est comme ça, il faut faire avec ce genre de vendeurs.

N’hésitez pas à laisser un commentaire…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.