ChansonMusiquesPop - Rock & FolkSur ma platine…VidéoVinyles

Serge Kerval !!!

Un petit tour à Emmaüs hier jeudi 30 août et deux petits disques dans la besace. Joan Pau Verdier et un inconnu – en tout cas pour moi – Serge Kerval. Et avec la photo vous allez comprendre pourquoi j’ai pris cet album.

Hé oui, Bob Dylan dans le titre de l’album, il n’en faut pas plus pour que ma curiosité s’emballe ! Alors, vous allez me dire, et Hugues Aufrey, c’est quand même lui la référence quand on parle de Dylan adapté en langue française ! Oui, mais voilà, je n’ai aucun album de Hugues Aufrey qui chante Dylan. parce que, je sais, c’est peut-être stupide, mais quand je vois ces albums en vide-greniers, je passe mon chemin. Chaque fois que j’ai écouté ce cher Hugues sur youtube ou entendu à la radio, chantant du Dylan, j’ai invariablement été très déçu, par la manière de chanter et par les arrangements musicaux. Je ne parle même pas des textes aux traductions, comment dire, parfois simpliste. Mais je vais y revenir avec cet album de Serge Kerval. Je vais vous dire, je crois bien que l’album sorti il y a quelques années par Francis Cabrel, avec son accent chantant du Sud-Ouest me semble encore le plus proche d’un esprit folk rock et de Dylan. Enfin bref…

Donc, Serge Kerval chante Bob Dylan.

Pour commencer, et suivre un peu, la « Track List » est là : Kerval/Dylan.

Les Adaptations des textes sont de Pierre Delanoé (Aie), Boris Bergmann (parolier de Bashung, donc, peut-être prometteur) et d’un certain L. Aulivier (illustre inconnu de moi). J’ai donc posé l’album sur la platine, et c’est une bonne surprise… musicalement.

Parce que musicalement, c’est très bon (en même temps, c’est du Dylan hein) !!! Mais ce que je veux dire, c’est que les musiciens qui accompagnent Kerval sont vraiment très bons, les arrangements sont au niveau des originaux ! La guitare électrique sur la version (par exemple) de Obiously five beliebers est plus qu’excellente ! Vocalement Serge Kerval ne cherche absolument pas à imiter Bob Dylan. Et il chante pas mal du tout ! Une très bonne surprise. De bout en bout l’album est très bon, à écouter, à entendre.

Mais, il y a un mais…

L’album est assez court – 12 titres seulement !

Là ou le bas blesse et plutôt sérieusement à mon avis, c’est la traduction et l’adaptation en français des textes de Dylan ! Et franchement, entre contresens et transformation totale des textes et donc forcément du sens, ça y va assez fort !

Pour certains titres, on ne peut que dire : « mais what the fuck ???? » !!! Ce ne sont plus des textes de Dylan du tout ! Bon disque, bon chanteur, excellents musiciens mais les traducteurs, pardon les adaptateurs des textes sont à pendre haut et court ! Va falloir que je prenne le temps de vous en faire la démonstration ! En ce moment le refrain de New Morning est devenu :

On this new morning with you > à (ah ?) l’amour, à (ah) l’amour
Heu comment dire ! WTF !!! 
Je précise que je ne sais pas si c’est À ou Ah, difficile de faire la différence à l’oreille, hein !
Genre I want you qui devient sous la plume de Pierre Delanoé je t’aime, ma mie, je t’aime !!!!!!!! Plus vieille France, on fait pas, moins moderne que Dylan non plus.
Obviously Five Beliebers qui est traduit par Le Chimpanzé noir !!!!! 
Mais bon sang, à mort les adaptateurs !

What a Face

Ma conclusion
J’ai apprécié cet album pour sa musicalité, pour la manière de chanter de Kerval qui n’est pas dans une imitation « servile » du style de Dylan, même si son chant fait quand même un peu trop chanteur rive gauche bon genre. Et franchement les musiciens sont plus que bons. Alors, oui, si vous tombez sur cet album, ne serait-ce que pour la curiosité de la trouvaille, il faut le prendre. Mais si le prenez pour découvrir enfin les textes de Dylan en français, en vous disant que ça va vous permettre de mieux entrer dans son univers très personnel et parfois surréaliste, alors, non, passez votre chemin. Je le dis franchement, les textes de Dylan, souvent obscurs, parfois difficiles à interpréter, entre jeux de mots, images allusives, traduits par Delanoé et Bergmann sont devenus des textes de chanson française « de qualité » certes, mais bien loin de l’univers poétique de Dylan.

4 réflexions au sujet de « Serge Kerval !!! »

  1. Où l’on se rend compte que, malgré ses limites, la voix de Dylan est encore ce qu’il y a de mieux pour chanter du Dylan, abstraction faite de la langue… Je n’ai pas aimé la voix trop claire de Kerval dans ces adaptations, sans même parler des paroles.

    1. Bah, je trouve qu’il chante pas si mal Kerval
      Un poil trop chanson française de « qualité » quand même. Il me semble d’ailleurs que je le dis. Quant aux adaptations des textes, là, ça se passe de commentaire ! WTF !!!! 🙂

  2. Effectivement Hugues auffrey qui chante Dylan, c’est pas terrible, j’avais récupéré cet album vinyle mais bon on l’écoute une fois et pas deux.

    J’ai aussi Cabrel qui chante Dylan en numérique, mais les traductions des textes ne sont pas du tout évidentes, par contre j’aime bien sa voix, sa façon de chanter et l’accompagnement aussi.

    Bon we

    1. J’ai juste entendu un ou deux titres par Cabrel, et j’ai bien aimé sa voix (et son accent) mais j’avoue ne pas avoir poussé plus loin. Quant à Hugues Aufrey, il a bâti toute une « légende » autour de lui et Dylan, mais il reste que ses versions de Dylan sont très médiocres.

Répondre à Sardequin Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.