MusiquesSur ma platine…Vinyles

Surrealistic Pillow – Jefferson Airplane

Surrealistic Pillow – Jefferson Airplane

Pochette (édition française) Jefferson Airplane - Suurealistic Pillow
Jefferson Airplane – Surrealistic Pillow (pochette de l’édition française)

Incontournable !

Surrealistic Pillow, c’est la musique sous substances. Le Folk Rock des origines du Jefferson Airplane vire nettement au psychédélisme avec cet album. Entre les tubes évidents comme – Somebody To Love et She Has Funny Car, et les pièces plus ésotériques – White Rabbit et sa montée (sous acide) progressive, Today au final explosif, et le reste des autres titres qui sont tous aussi réjouissants – la guitare subtile de Joma Kaukonen dans Embryonic Journey, tout l’album est un mélange de sonorités entre folk et psychédélisme acide. Et puis la voix de Grace Slick – à écouter dans White Rabbit – qui habite toutes les chansons qu’elle interprète ou accompagne. Bien sur ça n’enlève rien à la performance de  Marty Balin dans Today pour n’en citer qu’une.
Ce disque est de bout en bout une pure merveille de grâce musicale, de rigueur mélodique, et le souffle épique de la voix de Grace Slick qui vient magnifier l’esprit de cet album [à la même époque, il y avait Janis Joplin, autre grande voix, sans doute plus brute, mais celle de Grace Slick est plus intense, plus lyrique].
Inventif, céleste, soyeux, mélancolique, un pur joyaux.
Il va être difficile de vous en proposer un titre à l’écoute, tant il y a à écouter justement.

J’ai déniché cet album ce matin, lors d’un rapide passage chez le bouquiniste d’Aix. Parfois son bac de disques renferme quelques belles pièces, et c’était le cas aujourd’hui.

4 réflexions au sujet de « Surrealistic Pillow – Jefferson Airplane »

  1. C’est marrant, parce que ce disque jouit d’une réputation excellente, quasi-mythique désormais. Pourtant, lorsque je l’ai écouté dernièrement, je ne l’ai pas trouvé si exceptionnel ou novateur que cela, et je préfère, dans cette veine « west coast psychedelic », les deux premiers albums de Country Joe & The Fish, par exemple. J’aime beaucoup aussi le groupe créé par Kaukonen et Casady, de loin les meilleurs musiciens du groupe : Hot Tuna, descendant directement de Jefferson Airplane, mais plus blues en réalité.

    1. Je ne connais pas assez Country Joe & The Fish (en dehors de leur set de Woodstock) et peu Hot Tuna. Il n’empêche, je pense vraiment que cet album est incontournable quand on écoute la musique de cette période.

N’hésitez pas à laisser un commentaire…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.