MusiquesSur ma platine…

Tears Of Rage

Et le disque tourne sur ma platine en ce moment. Ce disque et son histoire particulière. En 1966, Bob Dylan est victime d’un sérieux accident de moto. Cet événement et la pression énorme qui pèse sur ses épaules (Dylan, l’homme à suivre absolument, l’artiste qui montre la voie) vont pousser Dylan à une « retraite » presque paisible, dans une maison proche d’un village nommé Woodstock (mais ça c’est une autre histoire)… Retraite paisible, mais musicale. Parce que entre 1966 et 1967, il va enregistrer dans la « cave » de sa maison des dizaines de chansons, accompagné des musiciens de The Band. Exploration des racines de la musique américaine (folk, country, blues), tout y passe. Mais ces bandes (ces bandes de la cave – The Basement Tapes) n’étaient pas destinées à être publiées. Juste une bande de musiciens réunis pour le plaisir de jouer et de jouer encore et encore.

Ce n’est pas le mien, je ne l’ai pas, dommage !

 

En 1969 va « paraitre » un album pirate The Great White Wonder, considéré comme le premier album pirate de la musique folk/rock, le premier Bootleg (même si la légende est aussi belle que la vérité).

 

The Basement Tapes

 

 

La diffusion de cet album pirate, la piètre qualité sonore, tout ça fait que en 1975 sortira le double album The Basement Tapes. Il n’y aura sur ce double album « que » 24 chansons. Alors que c’est sans doute une bonne centaine de titres qui traînent encore sur les étagères de Dylan, du Band et aussi de la maison de disque.

Et ce n’est que cette année qu’est enfin sorti officiellement la somme intégrale des chansons de cette histoire (enfin, peut-être, parce que, en fait, on n’en sait rien 😉 )

 

Et donc depuis hier, tourne sur ma platine ce coffret. Déjà l’objet est superbe, le son plus qu’excellent. Et quel plaisir musical ! (Allez pour être honnête, il n’y a que 38 titres sur ce triple LP, il me faudra sans doute acheter le coffret 6 CD) !

 

The Bootleg Series - Dylan - The Basement Tapes - 2

Une réflexion au sujet de « Tears Of Rage »

N’hésitez pas à laisser un commentaire…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.