De jour en joursImage du JourPhotographiesPop - Rock & FolkSur ma platine…Vinyles

[Un jour, une Photo et un album]

Our Mother The Mountain

 

Arrivé ce matin dans la boite aux lettres, tout frais déballé aussitôt posé sur la platine ! Acheté sur internet, passage obligé. Impossible de trouver les albums de Townes Van Zandt en vide-greniers, et même en convention en France, on ne les trouve pas ! Et pourtant l’artiste est devenu culte. Il l’était devenu avant sa disparition, et celle-ci n’a fait qu’augmenter son aura ! Parce que même si son nom n’est pas très connu — et c’est bien le cas ici — aux USA, nombre de ses chansons sont devenues des standards, repris par de nombreux artistes, Bob Dylan n’étant pas un des moindres.

Townes Van Zandt n’a pas connu une vie très joyeuse ! La faute à une âme tourmentée, la faute aussi à la consommation de substance pas toujours licites, et hélas très souvent additives. Et sa musique en est le reflet, déchirante, la voix brisée, mais d’une beauté inouïe !

Et cet album, son deuxième, est un fichu chef-d’œuvre, l’égal d’un Neil Young et même d’un Dylan (oui, j’assume) ! Une country (…), non une country folk, il y  des violons, de la guitare, même de la flûte et même aussi de l’harmonica ! Et puis une voix, qui se brise, qui se déchire, qui parfois s’étrangle ! Et une poésie pour des histoires inhumaines que cette voix va rendre trop humaine ! Un pathos sans mièvrerie, et une mélancolie. Pour tout dire, entendre Townes Van zandt me donne parfois envie de pleurer !

 

Une réflexion au sujet de « [Un jour, une Photo et un album] »

N’hésitez pas à laisser un commentaire…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.