MusiquesPop - Rock & FolkSur ma platine…VidéoVinyles

Le monde à l’envers de Dutronc

Vite fait les deux achats de ce mercredi dernier à la ressourcerie, et donc pour 2€, un album (pas une compilation) de Jacques Dutronc et un double live enregistré à Paris en 1971 par Ike et Tina Turner – Olympia 1971. Après un nettoyage appliqué, le Dutronc passe comme un charme, sans un craquement, alors que la pochette laissait présager le pire. Quant au Ike & Tina Turner, il n’est pas encore passé sur la platine. Mais il ne perd rien pour attendre.
Dutronc et Ike and Tina Turner, albums.

Sinon, demain 1 seul vide-greniers au programme, histoire de sortir prendre l’air. En attendant, un petit extrait du Dutronc.

L’album flirte gentiment avec le Garage Rock.

2 réflexions au sujet de « Le monde à l’envers de Dutronc »

    1. Et pourtant ! Bon, c’est assez loin de The Sonics par exemple, mais certains titres de cet album sonnent (comme je l’ai écrit) « gentiment » garage rock ! Allez, je te concède : plus psychédélique aussi sur certains titres !

Répondre à Sardequin Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.