Carla Bley Band – Musique Mecanique

Album enregistré en 1979, une pochette « old school » qui ne reflète pas le contenu.

Elle avale tout Carla Bley : on retrouve chez elle la Nouvelle Orleans, le bebop, Charles Mingus, le freejazz, et même la musique contemporaine. Elle digère tout et ça devient du pur Carla Bley. Et c’est de toute beauté. Ses arrangements subtils, des sonorités rares, des ruptures de tempo, des mélodies qui pourraient être des tubes. Et c’est de toute beauté.

La première face de cet album, un seul titre Jesus Maria and other Spanish Strains est un pur chef-d’œuvre. C’est d’ailleurs une version « resserrée » d’un titre qu’elle avait composé 10 ans avant pour Charlie Haden et son Liberation Music Orchestra. C’était un hommage à l’Espagne en révolution, l’Espagne Républicaine et tous ses hymnes. Le dernier titre Musique Mecanique III qui flirte avec la musique répétitive va vous faire lever de votre siège, non le disque n’est pas rayé, il ne saute pas.

Aucune sentimentalité dans cette musique, dans cet album, juste une énergie contagieuse. Une musique vivifiante et qui swingue sans cesse.

N’hésitez pas à laisser un commentaire…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :