[Time Machine] OSX 228

Reprise d’un article de 2009 de mon ancien Blog Notes !

OSX 228 !

Sous ce titre énigmatique, se cache le vide grenier de l’année pour ma pomme !

Je m’en vais vous narrer une histoire édifiante. Or donc ce dernier dimanche de septembre 2009, dans les bacs d’un stand du 3ème vide-grenier de la matinée, bacs d’un vendeur (vendeur habituel de ce vide-greniers, spécialisé dans les vinyles, et plus spécialement la musique funk) qui brade les disques à 1 €, dans le bac pop/rock, je tombe sur une pochette des Beatles, pas très fraîche, l’album Rubber Soul. Bon, j’aime bien les Beatles, et à 1 €, je me tâte pour savoir si je vais le prendre. Et puis, je tourne la pochette, et bon, en regardant le verso, je me dis quand même, c’est pas une édition récente. Bon. Je regarde le disque, un peu sale, quelques traces, mais je sais par expérience, qu’il risque de crachouiller, mais pas de sauter. À ce prix, ça peut aller.

Et puis, je regarde le label. Et là, une petite lueur se fait jour dans mon esprit. Je ne suis pas un grand connaisseur, mais en regardant l’étiquette orange, et les indications sur le label, je me dis, ça c’est une vieille édition; je me dis même en mon for intérieur (pratique le for intérieur), je me demande si c’est pas une vieille version mono… Bon, je ne fais pas attention aux titres (des chansons et de l’album – et pour une fois, j’ai raison. Parce que sinon, la suite n’aurait pas eu lieu), mais je me dis, je vais le prendre. Bon, et pour rentrer avec de la matière, je prends un album de John Cougar (Mellecamp). Pas un chef-d’œuvre, mais un truc sympa.

En plus, un truc me met aussi la puce à l’oreille comme quoi, j’ai bien fait de le prendre. C’est la tête que fait une connaissance. Un gars, que je vois à pratiquement tous les vide-greniers que je fais. D’ailleurs, je l’avais vu au premier de ma matinée. Un type sympa, mais un type qui chine, pour revendre ensuite… Et puis aussi pour lui. Il me demande ce que j’ai déniché, et je lui montre le Rubber Soul. Et il a fait une drôle de tête. Mais bon, fugace. J’ai vite oublié. Ensuite, au dernier vide grenier de la matinée, j’ai aussi montré le disque à un vendeur (j’y avais acheté 4 disques – objet d’un autre billet). Et il m’a dit que j’avais fait une bonne affaire. Mais bon, sans plus de détails…

Et puis, sur le forum de La Galette, je montre les photos de ma trouvaille. Pochette et label.

Et là, un premier avis, c’est une édition originale française ! Bonne pioche. Et puis le deuxième avis tombe. je résume en gros : C’est une édition originale, mais pas de Rubber Soul. Ah ? Mince ! mais c’est une édition originale de l’album Beatles 65, le OSX 228 ! je cite donc :

C’est l’OSX 228 !!! Le Beatles 65 Te reste plus qu’à trouver une pochette complète et t’as gagné la trouvaille de l’année

Je vous montre le label ? Oui !

Bien sur, je vais vite vite voir les sites spécialisés et quand je vois les tarifs, ma mâchoire s’écrase au sol. Bon, bien sur, je n’ai pas la bonne pochette. mais tout de même ! Pochette de l’édition française originale de Rubber Soul (odéon osx 232) et disque première édition originale de l’album Beatles 65 (odéon osx 228) !!

Pas banal comme situation…. :)
Donc si quelqu’un à la pochette….. je suis preneur :)
Je sais, ça va être coton…

En plus, comme je le présumais, l’album crachouille modérément, mais il ne saute pas du tout. Bref, une vraie belle trouvaille ce dimanche.

Voilà, voilà…

Faites une recherche sur internet avec osx 228, vous allez voir ! Ou sur le site popsike (en anglais), ou sur cdandlp… je vous laisse faire. À vos commentaires ensuite.

Et la musique ? Les Beatles, tout simplement !

 

[Fin de la reprise de l’article et Épilogue]

C’est ici :

Pochettes artisanales !

2 commentaires sur “[Time Machine] OSX 228

  1. Perso, j’ai osx126 :-D, et la musique de cet album, ben franchement, je trouve ça moyen 😉 bip bip and bip bip yeah… Quant à la pochette, le titre est écrit en vert et non en rouge 🙂

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :