Disques en vrac !

Du Dylan, un Nino Ferrer et des CD

Une récolte sympa ce matin, lors d’un périple sur 3 vide-greniers. Et un handicap, avec un concurrent directement sur le siège passager de la voiture en la personne de Robin, 20 ans, toutes ses dents, et débutant en chine de vinyles. Bon, entre le Léonard Cohen, le AC/DC et les deux autres albums qu’il a chiné, pas trop d’inquiétude pour le moment. Mais ça risque de venir, même s’il ne sera sans doute pas aussi intoxiqué que moi.

Des 45T, deux 33T et quelques CD.

 

Premier vide-greniers.

Ça commence par un premier 45T sur un stand du premier vide-greniers et les 5 autres sur un autre stand. D’ailleurs, il aurait sans doute fallu que j’en achète plus, mais j’ai voulu préserver mon viatique pour les autres vide-greniers. Bref, une récolte sympathique quand même.

Les 45t : Dylan, Gilles Servat, Nancy Sinatra et The Supremes

Jamais trouvé autant de 45T de Dylan d’un coup. et celui de la ligne du bas est relativement rare en plus, et celui avec Like A Rolling Stone aussi ! En haut à gauche, c’est une curiosité, Gilles Servat et une édition limitée, publiée uniquement à l’occasion d’un congrès en 78 de la Fédération de l’Éducation Nationale — et c’est la bonne pochette . Quant à l’EP de The Supremes, il est encore plus rare et cher ! Me demande si je ne vais pas le vendre (ou pas) ! Et puis Nancy Sinatra est bigrement sexy non ?

Deuxième vide-greniers.

Petit village de Montfuron, totalement perdu dans les « montagnes » du Luberon, charmant, petite manifestation et un gros stand avec un gros choix de vinyles. Le bonheur pour un débutant, un peu moins pour moi, un poil blasé. Mais Robin y a trouvé deux disques. D’ailleurs, j’ai reconnu le vendeur, déjà pour l’avoir rencontré comme chineur sur un vide-greniers et surtout pour lui avoir acheté au même endroit un superbe album de Pierre BarouhPollen. Et je suis resté dans le français avec un rare Nino Ferrer métronomie. Petit prix, 3€, mais il faut avouer que le disque risque de gratter un peu, et il manque l’insert (petit bonus, j’ai découvert à l’intérieur un 45T avec deux des titres de l’album — dont le « tube » La maison près de la fontaine — sans sa pochette hélas.

Nino Ferrer - métronomie

Et puis sur un autre stand, un album de Miles Davis et John Coltrane, mais sans la pochette — et un prix cadeau de 0,20cts.

Miles Davis - John Coltrane

Et pour finir, vide-greniers numéro trois.

Sur le dernier de la tournée, pas de vinyles intéressants, je me suis donc rabattu sur un bac de CD à 1€ pièce, et quelques chouettes trouvailles.

Elles, The Flaming Lips, Blur et Superflu

 

Bon, Robin n’a pas vraiment ramené ce qu’il était venu chiner. En fait, des vinyles, oui, mais ce n’était pas sa priorité. Quant à moi, j’avoue, je ne suis pas mécontent du tout ! Sinon demain 15 août, il y en a un pas loin, de vide-greniers, je vais y faire un saut !

2 commentaires sur “Disques en vrac !

  1. Le dernier exemplaire du 45T de The Supremes s’est vendu sur Discogs à 220€ ! Pas encore écouté le Nino, je vais profiter de mes vacances, mais la pochette est vraiment très belle, et puis Nino Ferrer valait tellement mieux que son Gaston y’a le téléfon…
    Pour les CD, celui des Flaming Lips est franchement très bon ! Une découverte pour moi !

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :