et des nouveaux albums, vlog notes et autre considérations.

Ça fait un moment que je n’ai pas publié d’article avec des mots en nombre. Il faut dire que ma chaine Youtube me prend du temps, et que la flemme me gagne ensuite pour publier des billets sur mon blog. Bref, quelques informations rapide. Je suis en train de refondre mon article sur les lieux pour trouver des vinyles à Aix en Provence. Entre des endroits qui sont devenus obsolètes et un nouveau disquaire que je vais visiter dans le courant du mois de juillet, des modifications substantielles s’imposent. Donc, à suivre d’ici la fin de ce mois de juillet, une nouvelle mouture pour vos déambulations chez des « disquaires ». Bien entendu, j’ai aussi de nouvelles vidéos à vous montrer. Deux précisément. La première pour des soldes à la Fnac, décevantes d’une certaine manière.

Soldes décevantes, surtout en comparaison avec celles du mois de janvier et un paquet d’albums à prix plus que cassés, entre 1 et 3€ ! Mais cette fois, à 1 minute près, je me suis fait griller la politesse par une connaissance, on va dire un ami quand même, qui a embarqué tous les albums soldés à 1 €. Et il y en avait. Bref, je me suis consolé, pour un peu plus cher avec au moins 1 album incontournable du rock psychédélique, 1 livre sur Mai 68, à 1€ celui-là, les idées de Mai 68 en solde. Et deux autres disques. Mais je vous raconte tout en images qui bougent dans la vidéo. À la suite je termine avec la quatrième partie des mes acquisitions du mois de Juin 2021. Beaucoup de disques achetés ce mois-ci. Mais promis, en juillet je me calme. Bref, la vidéo est donc à voir, en lien, ici. Encore une fois, sans doute trop d’albums. J’ai presque fini de tous les écouter, certains sont passés sur la platine immédiatement, d’autres attendent encore leur tour.

J’ai aussi commis un article sur une nouvelle guère réjouissante qui agite le monde des disquaires, des acheteurs, des collectionneurs. J’avoue, je ne sais pas trop quoi en penser, n’étant peut-être pas la cible visée. mais je vous met le lien vers cet article, sur le Blog 33tours.fr. Une autre nouvelle tout aussi peu réjouissante, c’est l’application depuis le 1er juillet 2021 de nouvelles règles concernants les achats sur le net hors Union Européenne ! Bien sûr, ça ne concerne pas que l’achat de vinyles, mais c’est ce qui me concerne ici. Sujet délicat, puisqu’il s’agit de faire payer aux acheteurs la TVA sur les produits concernés. Donc, une augmentation de 20% pour les vinyles achetés en Angleterre, aux USA et au Japon, plus quelques frais de douane. Bref, encore des hausses de tarifs. Alors, que la TVA soit acquittée, c’est sans doute une évidence, mais on peut penser que ça va mettre à mal une partie du commerce en ligne. D’autant que, quelque part, on a le sentiment que ça vise avant tout les géants chinois du commerce en ligne (Alibaba et consorts). Bref, il va falloir ruser pour acheter des disques en dehors de l’UE. Allez, pour finir, je vous glisse le lien vers mon article sur la hausse du prix des disques. Vous allez voir, il y a de quoi se poser des questions sur la stratégie des Majors du disque.

8 commentaires sur “et des nouveaux albums, vlog notes et autre considérations.

    1. Salut ! Oui, hélas, il a été victime d’un hack ! Guillaume qui en est l’administrateur (et qui l’a créé) a tout effacé, et il doit essayer de voir si les sauvegardes peuvent fonctionner ! Bref, pour le moment tout est perdu ! 🙁

  1. J’ai eu le temps de regarder ta vidéo ce matin : le Country Joe etc. est superbe : le meilleur disque de musique « psychédélique » issu de la west-coast à mes oreilles et l’un des tout meilleurs albums de l’année 67 -qui en compta beaucoup…-. Jolie pioche 😀 !!!

  2. Les disquaires margent assez largement -coefficient 1,3 sur des disques neufs, ce n’est pas une bagatelle…- au sein d’un marché qui reste malgré tout un marché de niche : ça n’aide pas à faire baisser les prix, d’autant qu’avec l’augmentation récente du prix du pétrole -qui entre pour une bonne partie dans la fabrication du polymère de vinyle-, les coûts de fabrication sont surenchéris d’autant… Comme l’UE régule désormais plus fermement le marché gris, forcément, les prix sont également impactés !
    Bref, HTDCD c’est moins cher 😉 !!!

    1. Alors, j’achète aussi des CD, mais seulement d’occasion, c’est bien moins cher. Sinon, l’augmentation du prix du pétrole, prétexte bidon. Si elle intervient pour 1 ou 2€ sur le prix de fabrication du vinyle, c’est déjà pas mal. Mais 10 ou 20€ HT ??? WTF ! Le marché de niche du vinyle va se transformer en boite à pilule amère pour les acheteurs.D’autant que sur les 3 majors françaises qui ont décidé de cette hausse, une n’a prévu que 1 ou 2€ de hausse. Quant aux marges des disquaires indépendants, ne pas les confondre avec celles des Fnac, Cultura ou autres, sans même parler d’Amazon.

      1. Les disquaires indépendants margent plus que les grandes enseignes de distribution, qui ont une offre bien plus diversifiée et ne dépendent que marginalement de la vente de vinyles.
        Cela dit, il reste toujours le marché de l’occasion, relativement actif, même si, là encore, certains prix frôlent le ridicule, pour ne pas dire l’indécence…

        1. Peut-être qu’ils margent plus, mais bon, on va dire que ce n’est pas le même métier, ni les mêmes bénéfices au final ! Et de toute manière, je me sens moyennement concerné par ces hausses qui vont cibler des albums très courants, milles fois vendus, et bien sur les pseudo rééditions luxes. Et comme 90% de mes achats sont en occasion, ça devrait aller. Et puis le prix de certains albums en pressage original sont en effet totalement indécents, et là aussi je passe mon tour.

N’hésitez pas à laisser un commentaire…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :